Normandie 2016 Gerberois
Nous reprenons la route pour l'aire de Beauvais où nous savons que nous trouverons l'une des rares aires de service de l'Oise.  
 
En partie à l'ombre et sur herbe, elle est parfaite pour une fin de journée encore très chaude !
                                                                                                         Dimanche 10 juillet 
 
Première étape aujourd'hui : Gerberoy, classé plus beau village de France.  
Nous nous installons sur un grand parking herbeux où l'on pourrait passer la nuit. Pour nous 2/3h suffiront !
Le village est vraiment croquignolet et invite à la flânerie. Deux rues et quelques chemins de traverse seulement mais bordées de roses et de fleurs, ces mêmes fleurs qui avaient séduit le peintre Le Sidaner qui s’y installa en 1900.
Les rues sont pavées et bordées de maisons datant du XVIIème et XVIIIèmes siècles et construites de bois et torchis ou briques et silex.
La maison bleue, demeure d’un artisan date de 1691. La couleur sombre de ses tuiles plates fait ressortir le bleu lumineux de ses colombages.
La collégiale St-Pierre, construite une première fois en 1015, puis reconstruite suite à un incendie est flanquée d’un clocher s’élevant à 32 mètres qui à l’origine jouxtait le donjon.
Tour porte, ancienne porte du château, rénovée en 1999
La halle mairie date du XVIIIème siècle et a été rénovée en 1999.
Nous déjeunons dans une courette à l'ombre d'un parasol... Qu'est-ce qu’on est bien ! Mais il faut songer à poursuivre notre voyage.
Nous traversons des plaines où le blé mûr forme des tâches jaunes piquetées des pétales rouges des coquelicots.