Furadouro
A Furadouro, la plage d’Ovar, rien n’a changé et les touristes sont peu nombreux. La grisaille y est sûrement pour quelque chose.
Les baigneurs se contentent de faire trempette. L’eau ne doit pas être très chaude. Un bateau de pêche traditionnel longe la plage et nous reconnaissons le Jovem découvert l’an dernier échoué sur le sable.
La grisaille nous pousse vers l’intérieur du village où nous découvrons de bien étranges choses.