Retour au Péloponnèse et fin du voyage
Pour rejoindre le Péloponnèse, nous empruntons un bac à Rhion. En une dizaine de minutes, la traversée est effectuée. Nous passons à côté des piles du pont que nous avons aperçues le jour de notre arrivée. Il reste encore beaucoup de travail et il n’est pas tout à faire sûr que le pont soit achevé pour les JO
A Méga Spilaio ( la grande grotte ), s’élève sur 7 étages un monastère bien curieux. On dirait presque une HLM ! Le monastère s’appuie directement sur le rocher.
En nous dirigeant vers Kalavrita, en pleine nature, nous découvrons un avion transformé en boîte de nuit.
Kalavryta est une charmante bourgade animée en ce samedi matin. L’église possède 2 horloges. L’une est arrêtée à l’heure où les habitants ont été massacrés lors de la deuxième guerre mondiale.
En continuant la route, nous aboutissons à un grand lac artificiel mais la baignade y est impossible et les abords sont jonchés de détritus. C’est dommage car il fait toujours chaud.
La côte aux environs de Pyrgos a une allure très « Côte d’Azur » avec des plantations de bananiers et de palmiers.
De retour à Patras nous reprenons le bateau pour rejoindre Ancone