Normandie 2016, Héricourt & Grainville
                                                                                                     Dimanche 17 juillet 
 
Grand beau temps au réveil. Si nous avions prévu d'aller directement à Fécamp, nous décidons en dernière minute de nous perdre un peu en pays cauchois. Un prospectus glané à l'OT indique un circuit pédestre à faire à Héricourt-en-Caux, source de la Durdent, fleuve côtier de 34 km de long. 
 
Sur place, nous nous garons devant le stade, sur le parking conseillé aux randonneurs. Il n'est pas encore 10h et il fait déjà bien chaud. Le circuit est balisé par des panneaux explicatifs et prospectus en main, nous partons d'un bon pied. 
La commune d'Héricourt n'a que 150 ans. Elle a été créée par la réunion en 1857 de deux villages situés de chaque côté du fleuve : St-Riquier et St-Denis. 
 
Le moulin Quitteville que nous longeons ne fonctionne plus depuis plus de 50 ans mais sa roue à aube tourne toujours. C'est l'un des nombreux moulins qui ponctuaient la Durdent.
Le village est dominé par l'église St-Denis qu'on ne peut pas louper tant elle est imposante. C'est la réplique de l'église de l'abbaye St-Martin de Boscherville. Dommage, elle est fermée car j'aurais bien voulu voir les cinq statues déterrées récemment dont celle de St Denis portant sa tête, qu’elle abrite.
Le beffroi de la fin du XIXème siècle est posé à côté l'église. L'abbé de Beauvoir a légué 15000 francs à la commune pour l'achat de trois cloches que le lanterneau à la croisée du transept ne pouvait pas supporter.
En sortant du village, nous longeons tout d'abord le ruisseau St-Denis.
C'est là qu'a été installée la station de traitement des eaux.
Le chemin devient humide et avant même d'arriver à la source, nous avons droit à notre bain de pied et de boue ! Il ne nous reste plus qu'à rebrousser chemin et revenir à notre point de départ pour reprendre le chemin des sources à l'envers, cette fois-ci en traversant l'ancien camping municipal, fermé depuis 2012. Il ferait une belle aire de service ! 
 
Le moulin bleu est une maison typiquement normande : grès, briques, bois, silex. Il doit son nom à la toiture d'ardoise ayant remplacé en 1875 son toit de chaume.
Nous arrivons à la source ou du moins ce qui en tient lieu car on a pris l'habitude d'appeler source le point de rencontre des 2 ruisseaux : Saint-Denis et de Saint-Riquier. Nous ne nous attardons pas car les taons prolifèrent !
Il ne nous reste plus qu’à aller voir la petite chapelle St-Riquier du début XVIIIème siècle en face du parking. Elle sert à présent de lieu d'exposition et elle est malheureusement fermée!
Au Hanouart débute une piste cyclable qui relie le village à celui de Grainville-le-Teinturier. C'est donc là que nous déjeunons avant de sortir nos vélos.
A Hanouard, encore des moulins.
Nous reprenons Cigalon et à Grainville-le-Teinturier, nous sommes pris dans une parade. Oh pas un grand défilé … juste de petits chars et des majorettes. J'en profite néanmoins pour sortir du camping-car et prendre quelques photos.