Haguenau, marché de Noël 2021
Il est un marché de Noël incontournable dans le nord de l'Alsace, c'est celui de Haguenau à une petite quarantaine de kilomètres de Strasbourg. En plus d'avoir l'avantage d'être ouvert tous les jours de 27 novembre au 30 décembre 2021, il offre aux visiteurs une réelle ambiance de Noël, chaleureuse et à échelle humaine
Dès que l'on aborde le centre, le ton est donné ! Masque obligatoire !
Beaucoup de maisons sont décorées et ceci même hors du centre historique où se tient le marché ou les marchés car comme à Colmar, la cinquantaine de chalets est regroupée en quatre lieux différents. 
 
La place d’Armes est dominée par les 12 mètres du grand sapin, qui cacherait presque la fontaine élevée en l'honneur de Charles X.
Cours de la Décapole, les décorations rivalisent avec les plaisirs de la bouche.
Place de la République, trône un magnifique carrousel 1900. La façade de l’ancien tribunal accueille le calendrier de l'Avent.
Sur la place Joseph Thierry, l’ancienne chancellerie abrite aujourd’hui le musée alsacien et l’Office de Tourisme.
Le corps du bâtiment daterait des années 1330-1340 mais deux siècles plus tard, le magistrat de la ville décide de transformer l'ensemble et de décorer la façade dans un style Renaissance. On ne peut pas louper l'édifice ; il est reconnaissable de loin par sa couleur rouge brique. La façade sert chaque année de support à un mapping festif.
Haguenau revendique d'être le berceau des crèches en Alsace. En effet, on peut lire dans un registre des comptes de l’église Saint-Georges de 1420, qu'une crèche a été réalisée avec des branchages sur les murs extérieurs de l'édifice.  
C’est l’archiviste de la Ville, Michel Traband, qui a découvert, par hasard en 2016, le fameux paragraphe rédigé en allemand :  
« It. 4 ß on 4 d koste die kripfe zu machende die ußwenig an der sanct Jergen muren stet und umb gerten dar zu/herman gap die stecken darzu vergeben. »  
C’est-à-dire : « De même, la réalisation de la crèche entourée de branchages, sur les murs extérieurs de Saint-Georges, a coûté 4 schillings moins 4 pfennigs. Hermann a fourni lesdits branchages ».  
Depuis, la grande crèche en bois, taillée à la tronçonneuse par Adrien Meneau, a pris place à côté de l'église et rappelle cette paternité. Les personnages ont des tailles humaines.
C'est aussi à partir de là que l'ancienne chapelle St-Martin accueille une exposition consacrée aux crèches. L’entrée est libre mais soumise au pass-sanitaire. 
 
Cette année, c'est la crèche de Madrid issue de la collection de Paul Chaland et réalisée par Fernando Cruz-Avalos qui est à l'honneur. Avec ses 16m de long, 4m de profondeur, toute de bois, de plâtre et de liège, l'oeuvre est impressionnante. L'artiste y a travaillé durant 2 ans.  
Le sculpteur José-Luis Mayo a créé les 245 personnages. 
 
La nativité s'accompagne d'éléments historiques de la vie hébraïque d'il y a 2000 ans.
Le potier de Betschdorf Vincent Remmy a réalisé, selon la technique de l'agni-céramique, une crèche anniversaire, "la crèche des 600 ans". Cette céramique de bien-être procure de l'énergie grâce à une préparation à base d'eau, végétaux et minéraux en macération mélangée à l'argile prélevée dans la forêt de Haguenau.
Vingt-cinq autres crèches en provenance de divers pays du Monde présentent la Nativité à travers d'originales mises en scène et des matériaux quelquefois étonnants.
Russie
Allemagne (bois)
Royaume - Uni
Espagne (céramique)
Chine (bois)
Slovaquie (feuilles de maïs)
Israël (bois)
Canada (verre)
Philippines (papier crépon)
Inde (bois)
Turquie (céramique)
Israël (bois)
Finlande (terre cuite)
Corée du nord (bois)
Philippines (tissu)
Slovaquie (bois)
Mexique (bois)
Italie (bois)
France (plâtre)
Lorsque nous quittons la chapelle St-Martin, la nuit est tombée et le centre historique s'est métamorphosé. Des lumières éclatantes et colorées mettent en valeur les monuments et les façades. Les chalets brillent dans la nuit.
Un chemin de lumière nous raccompagne vers notre voiture.