Eguisheim haut rhin

octobre 2009

 

 

 

 

 

 

 

La ville s'est érigée à partir du XIIIème siècle. Ses ruelles se déroulent de manière concentriques autour du centre où s’élève encore les vestiges du château comtal.
Au centre du village, sur la place du marché, une belle fontaine renaissance de 1557 surmontée de la statue du Pape Léon IX rappelle qu’Eguisheim a vu naître le seul pape alsacien au XIème siècle.

 
Eguisheim se dresse au milieu des vignes et tout le village vit essentiellement du vin et du tourisme. Nous sommes dans le Haut-Rhin.
 
 
Au-dessus, une chapelle en style néo-roman a été édifiée en 1888 dans la cour du château sur les ruines d’un ancien donjon. L’intérieur est très coloré, à la limite du rococo.
 
 
 
Derrière la chapelle s’élève l’église St Pierre et Paul, bâtisse massive qui n’a conservé de médiéval que son clocher de 1220 au style roman de transition. Il sert de perchoir à une cigogne.
L’intérieur est clair, vaste et orné de statues, peintures et vitraux dédiés au pape Léon.
 
Lorsque qu’on se promène dans le village, les enseignes colorées, reprenant pour la plupart des motifs alsaciens, rappellent qu’ici nous sommes au pays du vin et de la bonne chère.
 
 
 
 
 
 
Un double rempart entoure le village et il est très agréable de le longer. La succession de maisons à colombages pittoresques et colorées enchante les touristes qui aiment à flâner dans les ruelles tortueuses. Les maisons sont d’autant plus remarquables qu’elles ne se ressemblent pas. Les couleurs qui se côtoient provoquent un agréable mélimélo. Certaines habitations sont d’une surprenante étroitesse.
 
 
 
 
 
 
C’est en été qu’il faut aller flâner dans les ruelles afin de d’admirer les nombreux géraniums qui ornent les fenêtres.
 
 
Au rez-de-chaussée de certaines maisons, des portes arrondies témoignent d’une ancienne activité vinicole.
 
D’autres signes sont encore visibles comme ces comportes accrochées à un mur
Les vins d'Eguisheim sont en effet réputés et les touristes sont nombreux à le savoir.
 
Lors de notre second passage, Eguisheim fêtait le vin nouveau et sur la place du marché, un groupe folklorique venu de Pologne mettait l’ambiance au milieu des touristes encore nombreux en cette saison.