Accueil
Sommaire autour de Noël
Accueil
Sommaire autour de Noël

 

 

 

 

Sentiers de Noël Osthouse 2010

En route vers les Etoiles est la nouvelle édition des Sentiers de Noël d’Osthouse, une édition renouvelée.
Cette année, deux univers magiques se côtoient : côté château, les tableaux traditionnels de Noël, et côté pré, le Rêve de Noël de Léon.
A notre arrivée, il fait encore jour mais déjà les lutins s’affairent dans le village du Père Noël. Il y a tant à faire en cette période de fête. A la Poste, il faut trier les nombreuses lettres. Juste à côté, la gare. Les lutins expédient les jouets. Plus loin dans le garage, les petits bonhommes colorés réparent le traineau du Père Noël, Il n’y a pas encore beaucoup de monde et nous en profitons pour faire le tour des jouets.
Première étape, la chambre de Léon, un enfant géant de 5 mètres de haut, fait de 150 kg de métal soudé, la tête et les mains en fibre peinte. Le redresser est toute une affaire et un chariot élévateur est nécessaire. Le bruit court, dans la chambre de Léon, que le Père Noël risque de ne pas venir cette année car le garçon, grand à présent, ne croit plus en lui ! Les seuls qui s’inquiètent de cette situation sont les jouets car pour eux, si le Père Noël ne vient plus, il n’y aura plus de nouveaux jouets. Ils décident de réagir en faisant briller chacun une étoile pour prouver au Père Noël qu’ils pensent à lui, qu’ils l’aiment .Super Mario accroche maladroitement une étoile sur le haut de la cheminée de la maison construite en Lego grâce à une grue Mecano.
Un peu plus loin le bateau des pirates doit affronter l’assaut d’ennemis invisibles
Bob l’éponge dialogue avec son ami Patrick. Tous les détails de la série télévisée ont été reconstitués. La maison de Bob, un ananas ; celle de Patrick, une grosse pierre en forme de dôme et même la statue Moai de Carlo, le calamar.
Nounours est déjà derrière un écran posé sur une bibliothèque. Avec lui Pimprenelle et Nicolas pour qui tout est prétexte à se chamailler.
La roue tourne pour le jeu de l’oie et les pions colorés avancent de cases en cases, sagement. Enfin la plupart car le pion bleu a été laissé sur la touche et il n’est pas très content. Il profite de l’inattention des autres pions pour gagner quelques places !
Dans une chambre toute rose, Barbie hésite sur la robe qu’elle veut mettre et met Spiderman à contribution pour choisir.
Devant le château, les soldats se battent tandis que la fée sortie d’un coffre raconte une histoire.
Le calendrier de l’Avent ne s’ouvre pas cette année et l’escargot reste sur place, mais tous les deux brillent dans la nuit, ajoutant mille scintillements à la magie de Noël.
Nous allons faire un petit tour du côté du château d’Osthouse, illuminé mais inaccessible. Il ne cesse de floconner et l’appareil photo saisit au passage les cristaux de neige
A nouveau cette année, la « stube » alsacienne a été reconstituée. On y confectionne des bredele qui sont ensuite cuits au four à bois avant d’être offerts aux spectateurs.
A côté de la grande scène, la danseuse de la boite à musique virevolte inlassablement sur l’air d’Amélie Poulain décrochant et raccrochant l’étoile destinée à Léon.
Enfin, l’enfant géant apparait au bout de la grande scène et déclenche un grand show, sous forme de mini-comédie musicale, pour accueillir dans un déferlement d’effets spéciaux, le retour du Père Noël.
Nous sommes loin de la scène, les photos sont difficiles à prendre mais nous profitons quand même de la danse des playmobils avec leurs mains en forme de pince et de la conversation de la poupée de chiffon et de monsieur Cigogne.
Après le spectacle, nous quittons le site. Le froid commence à se faire sentir et la neige continue à tomber.
Nous sommes moins enchantés que d’habitude ….